Catégorie : Environnement

Gestes pour la planète : J’OPTE POUR DES ESSUIE-TOUT REUTILISABLES = 0 DECHET

Il est temps de changer nos habitudes : Les Français utilisent en moyenne 3 rouleaux de papier essuie-tout jetable par semaine. A raison de 1 € le rouleau, ce sont presque 200 € par an qui partent à la poubelle !

Il existe pourtant des alternatives simples, faciles, économiques et écologiques…

  • Le Papier essuie-tout lavable. Pour cela plusieurs options : le coudre soi-même (il existe des tutos sur internet) ou l’acheter pour une trentaine d’euros.
  • Une simple éponge. Dans ce cas-là, prévoyez un code couleur par éponge pour chaque pièce ou chaque utilisation (vaisselle, pipi du chat, salle de bain, cuisine, table…). Encore une fois, évitez d’acheter les éponges jetables mais plutôt d’en prendre une lavable
  • Enfin, un simple torchon fait très souvent l’affaire !

 

 

 

Gestes pour la Planète : Je privilégie les produits conditionnés sous verre (le verre est recyclable)

Le verre est un matériau sain et une réponse idéale aux exigences d’emballage de l’industrie agro-alimentaire. C’est LE matériau écologique par excellence. Pourquoi ?
Le verre, un matériau naturel composé de minéraux naturels (sable…) assure la conservation alimentaire grâce à sa neutralité et sa stabilité, inerte et inaltérable, et résiste aux attaques des agents atmosphériques ou chimiques.
Le verre, un matériau sûr, pur, imperméable et non-réactif, assure une meilleure conservation des vitamines naturelles et des minéraux des aliments et des boissons, ne contient pas, contrairement au plastique, de Bisphénol A, un composé chimique potentiellement nocif pour le corps humain. Il est facile à nettoyer, à stériliser et à réutiliser, ne prend pas d’odeur et ne se tâche pas.
Le verre, un matériau neutre préserve les saveurs et permet d’apprécier pleinement le goût authentique des aliments.
Le verre, un matériau écologique, seul matériau d’emballage recyclable à 100% et à l’infini. Une bouteille usagée permet la fabrication d’une bouteille neuve sans perte de qualité ni de quantité, et ce cycle peut se reproduire à l’infini.
Le verre, un matériau noble, peut être conserver, réutiliser, collectionner et exposer. Il permet, par sa transparence, le contrôle visuel de son contenu.

 

 

 

 

Gestes pour la planète : JE FABRIQUE MA LESSIVE = 0 plastiques / 0 cartons

Les lessives ne sont pas un bienfait pour la planète. 

La lessive en quelques chiffres

20 millions de  lessives par jour sont faites par les ménages français, soit 7,3 milliards de lessives par an ! Nous faisons 5 lessives par semaine et par foyer et utilisons 26 litres de lessive liquide ou 40 kg de lessive en poudre par an. De quoi tuer l’éco-système d’un étang de 6 hectares et de 1,5 mètre de profondeur.

Un exemple de recette facile et pas chère : FABRIQUER SA LESSIVE, C’EST ECONOMIQUE ET ECOLOGIQUE…

Les accessoires :

  • 1 grand saladier
  • 1 bonne râpe
  • Une bouteille ou un bidon
  • 1 entonnoir

Les ingrédients :

  • 50 grammes de savon de Marseille (du vrai savon de Marseille, c’est mieux !)
  • 1 litre d’eau chaude
  • Bicarbonate de soude (2 cuillères à soupe)
  • Cristaux de soude (2 cuillères à soupe)
  • Huile essentielle : choisissez un parfum qui vous plaira. La lavande est l’huile essentielle la plus utilisée pour ce type de préparation. Libre à vous de donner le parfum que vous voulez à votre lessive maison.

La préparation de la lessive :

  1. Faites chauffer l’eau
  2. Versez-la dans le saladier
  3. Râpez les 50 grammes de savon de Marseille (en copeaux ou paillettes)
  4. Versez le savon dans l’eau chaude et mélangez à la cuillère (dissolution complète)
  5. Ajoutez ensuite le bicarbonate de soude et remuez à la cuillère jusqu’à dilution
  6. Ajoutez les cristaux de soude et mélangez
  7. Enfin, une fois l’ensemble bien liquide et homogène, ajoute l’huile essentielle. Une dizaine de gouttes suffiront.
  8. Il ne vous reste plus qu’à laisser refroidir et à mettre votre lessive maison en bidon ou en bouteille.

MATINEE SOLIDAIRE AUX GRENONS

Samedi 5 juin, de bon matin, les élus et 4 Loirains ont retroussé leurs manches pour remettre propre les Grenons. Depuis de nombreuses années, ce lieu fait l’objet de dépôts sauvages en tout genre : pneus, béton, pare-chocs de véhicules, plastiques, bois, etc. La liste est malheureusement trop longue. Mais, leurs efforts ont été récompensés par un site propre et agréable à voir. Le site sera bientôt sous surveillance vidéo. Un pot de l’amitié a clôturé cette matinée « musclée ».

previous arrow
next arrow
Slider